top of page

La Guerre des Gaules

La guerre des Gaules est un épisode marquant de l'histoire de la Rome antique, qui a vu l'armée romaine menée par Jules César vaincre les tribus gauloises et soumettre la Gaule à la domination romaine. Cette guerre a également joué un rôle clé dans l'ascension politique de César et a finalement conduit à sa prise de pouvoir en tant que dictateur à Rome. Un conflit géopolitique


La Gaule était un territoire vaste et diversifié, peuplé de nombreuses tribus gauloises en constante rivalité entre elles. Les relations entre Rome et les Gaulois étaient tendues depuis des siècles, avec des incursions répétées des Gaulois sur le territoire romain. En 58 av. J.C., Jules César, après avoir été consul, est devenu proconsul des Gaules Transalpine et Cisalpine ainsi que de l'Illyrie. Il a alors vu l'opportunité d'une incursion en Gaule en utilisant les conflits internes des tribus gauloises à son avantage.


Cela a commencé avec la migration des Helvètes, une tribu qui habitait ce qui est actuellement la Suisse. Les Helvètes, se sentant menacés par les incursions répétées des Germains, demandèrent l'autorisation de traverser le territoire des Allobroges pour s'installer en Gaule. César refusa leur demande, craignant que cela ne provoque des conflits avec les peuples gaulois voisins, alliés de Rome. Les Helvètes décidèrent de traverser malgré tout, entraînant un conflit armé avec les légions romaines. Les Helvètes furent vaincus lors de la bataille de Bibracte en juillet 58 av. J.C., marquant ainsi le début de la guerre des Gaules.


Conseil de guerre - Jules César avec ses officiers et centurions

FIELDS N., Julius Caesar, Osprey Publishing, 2010


Au cours de l'année 57, César se tourne ensuite vers les tribus germaniques et, au terme de combats brutaux, remporte la victoire et pousse les quelques survivants à traverser le Rhin. Après avoir battu une importante armée belge près de Bibrax (soit Beaurieux ou Vieux Laon) dans le territoire des Remi, les Romains se déplacent rapidement vers le nord contre les tribus belges plus éloignées, les Nervii et les Aduatuci.


En 56, le puissant peuple des Vénètes du Morbihan s'est emparé d'ambassadeurs romains et a réclamé la libération des otages livrés aux Romains. César a lancé une campagne terrestre puis maritime dans le golfe du Morbihan. Sa flotte a détruit la flotte vénète immobilisée par l'absence de vent. La répression a été terrible : le sénat vénète a été exécuté en totalité et une partie du peuple a été vendue comme esclaves. Le légat Sabinus a réussi à vaincre les Unelles du Cotentin, cette victoire a entraîné la soumission des Aulerques, Eburovices et Lexoviens. Crassus a soumis les peuples de l'Aquitaine, dont le territoire s'étendait des Pyrénées à la Garonne, lors d'une série de batailles et de sièges.

Durant l'année 55 av. J.C, deux peuples germains, les Usipètes et les Tenchtères, ont envahi le territoire des Belges, César est intervenu et les a massacrés. Il a fait construire un pont sur le Rhin et a ravagé le territoire des Sucambres. César a réalisé également sa première expédition sur l'île de Bretagne et a remporté quelques succès militaires, les Bretons se sont soumis puis ont repris le combat.


Après être intervenu durant l'année 54 réprimer une révolte des Trévires, César a embarqué pour la deuxième expédition en Grande-Bretagne en transportant son armée avec une flotte de 800 navires. Il a remporté quelques victoires, puis a affronté l'armée de Cassiuellaunos qui utilisait des chars de guerre. Le chef breton vaincu a fini par se soumettre. Les Bretons ayant promis de payer un tribut, César est retourné en Gaule. Après une cuisante défaite contre les Eburons, les romains ont battu les Nerviens et les Trévires. En 53 av. J.C., des rébellions étaient à l'horizon, notamment les Trévires, les Ménapiens et les Eburons, dirigés par leur chef Ambiorix. Cependant, c'est en 52 que le pic a été atteint. Le massacre de Cenabum perpétré par les Carnutes, a suscité des aspirations de rébellion dans toute la Gaule. Derrière Vercingétorix, chef arverne, de nombreux Gaulois se sont rassemblés. Après une défaite à Avaricum, le chef gaulois a remporté la victoire à la bataille de Gergovie et a forcé les Romains à battre en retraite.


Armée gauloise attaquant les fortifications romaines à Alésia

FIELDS N., Alesia 52 BC, Osprey Publishing, 2014



Alésia, bataille finale pour la Gaule


Durant l'été 52 av. J.C., la bataille d'Alésia est considérée comme l'un des épisodes les plus importants de la guerre des Gaules. Cette bataille a opposé les légions romaines aux troupes gauloises menées par Vercingétorix, chef de la rébellion gauloise.


La bataille s'est déroulée autour de la ville fortifiée d'Alésia. Vercingétorix avait rassemblé une armée considérable de près de 80'000 hommes pour défendre la ville, mais César réussi à encercler les troupes gauloises avec ses légions, coupant leur accès aux fournitures et aux renforts. Enfin, les renforts gaulois apparaissent : 240’000 fantassins et 8’000 cavaliers. Par deux fois, les Gaulois sont repoussés. A la troisième tentative, des heures durant, l'issue du combat est incertaine. Mais sous la pression des Romains qui compte près de 40 à 45'000 hommes et plusieurs milliers d'auxiliaires et de cavaliers germains, les Gaulois de l'armée de secours sont mis en fuite.

Vercingétorix se rendit, mettant fin à la rébellion gauloise. La victoire de César à Alésia a été cruciale pour le contrôle de la Gaule par les Romains et a considérablement renforcé leur pouvoir sur la région. Conséquences de la guerre

Il est important de noter que la guerre des Gaules eu un impact significatif sur les Gaulois eux-mêmes. La soumission de la Gaule à la domination romaine a entraîné des changements importants dans la culture et la société gauloise, avec l'introduction de la langue latine, des coutumes et des institutions romaines. Les Gaulois ont également été incorporés dans l'armée romaine et ont combattu dans de nombreuses autres campagnes de Rome.


Cette guerre a non seulement étendu les frontières de Rome, mais elle a ainsi permis à César de se faire un nom en tant que chef militaire. Il a utilisé ses victoires pour renforcer son pouvoir politique à Rome, en s'appuyant sur son prestige militaire pour gagner des alliés et éliminer ses ennemis. César devint consul en 48 av. J.C. et fut finalement nommé dictateur à vie en 44 av. J.C. L'année où il se fera assassiner par les conjurés lors d'une assemblée du Sénat.

L'histoire de la guerre des Gaules reste un sujet fascinant à étudier afin de comprendre l'histoire et les conséquences de l'expansion de Rome ainsi que le développement de la culture gallo-romaine.

51 vues

Comments


bottom of page